Un bouquet origami

 

kit bouquet origami

Qu’il soit offert par un proche ou que vous l’achetiez vous-même, un bouquet de fleurs fait toujours plaisir.

Le problème majeur c’est que les fleurs fanent. Et c’est la que je vous offre une solution facile et économique: les fleurs en papier origami.

Suite à une innocente visite chez Adeline Klam en compagnie de ma complice en DIY et créativité, Marguerite, je suis ressortie avec un kit bouquet origami (entre autre, ce magasin étant extrêmement dangereux pour mon porte-monnaie).

L’origami n’étant pas mon domaine de prédilection (en clair, je n’en avais jamais fait) j’appréhendais un peu. Mais tout est tellement bien expliqué qu’en deux temps trois mouvements j’avais un magnifique bouquet de fleurs sur mon bureau.

la creation du bouquet:

Le kit est complet, il vous faut simplement un tube de colle, de préférence gel pour la flexibilité, et de préférence transparente afin d’avoir un rendu plus propre.

Il vous suffit maintenant de suivre les indications données avec le kit. Un bouquet de 16 fleurs peut vous prendre un peu de temps, mais une fois que vous savez en faire une les autres suivent facilement.

kit origami

fleur origami

Le magasin Adeline Klam propose aussi des pochettes individuelles de papiers origami, de plusieurs couleurs. Une fois le principe compris, vous pourrez recréer des fleurs à l’infini. Le magasin vend aussi des tiges métalliques en paquet individuel. 

Et rien ne vous empêche d’utiliser tout autre feuille et designs de votre choix, que cela soit du papier craft ou du papier journal. Toutefois faites attention avec du papier trop fin, il faut qu’il puisse tout de même bien retenir la forme des pétales afin que les fleurs ne « fanent » pas .

De plus vous pouvez aussi jouer sur la taille. Tant que vos pétales restent égaux rien ne vous empêche d’expérimenter avec la dimension de votre création. 

Pour un bouquet un peu plus personnel, aspergez vos fleurs de votre parfum préféré ou de quelques goutes d’huile essentielle, et voilà on dirait des vraies. Vous pouvez aussi glisser un baton d’encens au milieu des fleurs pour embaumer votre création.

 

bouquet origami

 

Kit Bouquet – 16 fleurs en origami, 19, 50 euros

Adeline Klam

(http://www.adelineklam.com/product/kit-fleurs-origami-ciel-dore)

Bienvenue sur la page Astuces

DIYeuses, DIYeurs, si vous aussi vous êtes fan de déco et que vous avez le porte-feuille qui tremble dès que vous vous approchez d’un Cultura, n’ayez crainte la page Astuces est faite pour vous.

Ici vous pourrez trouver des astuces qui vont vous permettre de laisser libre court à votre imagination sans dépenser des sommes folles.

matériels

 

La déco à prix zéro :

Ce que l’on a chez nous:

Sans le savoir un décorateur en herbe a souvent beaucoup de matériel à portée de main:

– Le carton se trouve partout, boite à chaussures, boite d’oeufs, rouleau de papier toilette ou d’essuie-tout…

– Pour le plastique rien de mieux que les bouteilles et les pots de yaourt.

– Pour le tissu, d’anciens foulards ou vieux vêtements peuvent très bien être transformés.

– Les pots de yaourt en verre ou ceux de confitures deviennent des photophores ou des bougies. N’importe quel bocal peut devenir une oeuvre d’art.

– Les vieux cintres peuvent aussi être très utiles, pour faire des mobiles ou des décorations murales. 

– Le coton, les cotons-tiges et autre mouchoirs en papier peuvent aussi être utilisés pour créer un univers enneigé ou fabriquer de jolis nuages.

– Pour les structures un peu plus solides rien ne vaut les caisses en bois que l’on trouve facilement en supermarché.

Vous pouvez aussi fouiller dans vos tiroirs pour trouver feutres, crayons, gouaches, ciseaux et colle. On aime tous les nouvelles fournitures mais il faut parfois faire des sacrifices 🙂

Il est aussi possible d’avoir recours au vernis à ongle si comme moi on commence à être trop vieille pour encore avoir de la gouache dans ses tiroirs.

 

La décoration permet aussi de faire du neuf à partir du vieux ! Allez fouiller chez vous à la recherche d’objets qui ont besoin d’une deuxième jeunesse.

Une ancienne boite, un cadre poussiéreux, un vase éméché, une chaine, voici quelques exemples d’objets qui peuvent être « revampés » comme disent les anglais.

 

Ce que l’on trouve ailleurs:

Quand on ne trouve pas ce que l’on veut chez soi ou peut toujours aller chercher dehors ! La nature est un formidable magasin de décoration.

Selon la saison vous pouvez trouver tout ce que vous voulez pour une décoration thématique:

– En automne à vous les marrons, les feuilles mordorées, les branches de sapins…

– En hiver, bon là la nature dort donc c’est un peu plus compliqué, mais un peu de coton et du polystyrène et voila un paysage enneigé qui se dessine sur votre table de Noël.

– Au printemps c’est le temps des fleurs séchées ou des bouquets de fleurs fraiches.

– En été sur le bord de la plage on peut trouver des coquillages de toutes les tailles et toutes les couleurs, de jolis galets ou encore
des morceaux de verre polie (ah les bijoux de sirènes).

L’environnement est aussi source d’inspiration, et si elle ne vient pas ça fait toujours du bien d’aller faire un tour.

A vous les découvertes artistiques !

 

mason jar lights

Centre de table Automne

Depuis quelques temps, lorsque je reçois, j’éprouve de plus en plus le besoin d’aller au-delà d’une prestation seulement culinaire. Ainsi, avec l’arrivée de l’automne, je souhaitais mettre en scène toute une table autour de ce thème. 🙂

un centre de table aux couleurs de l’automne:

Pour réaliser le centre de table pour ce dîner d’automne, je ne vous cache pas qu’il m’a fallu beaucoup de réflexion. Pourtant, le temps de réalisation n’est même pas si long.

Ce qui m’a demandé du temps en fin de compte c’est surtout d’allier le thème de l’automne avec de la décoration facile et bon marché, tout en créant un volume raisonnable sur la table.

En réalité je l’avoue je cherchais un effet « WOUAHOU »!

Le materiel:

J’avais à l’origine décidé ne pas trop charger la table en termes de couleurs, et donc choisi une nappe blanche. Finalement le blanc s’est transformé en gris mais cela m’a tout de même permis de partir sur des éléments décoratifs dans des tons de rouge, marron, orange, donc complètement dans l’esprit de la saison.

Cela a même rajouté de la chaleur à l’ambiance de la table !

J’ai ensuite ramassé des feuilles de vigne vierge, séchées ensuite sous de bon gros dictionnaires (mais un matelas peut fonctionner très bien également). Dans tous les cas je vous conseille de protéger les feuilles entre deux feuilles de papier pendant cette étape.

Concernant la disposition de la décoration sur la table, j’ai disposé les feuilles de part et d’autre du dessous de plat que j’ai bordé de fougères.

Puis, pour le volume, j’ai pris des tranches de tronc de sapin, sciées à la main sur lesquelles j’ai fixé avec un pistolet à colle chaude une pomme de pin, une coquille d’escargot et des glands.

Je ne sais pas pour vous mais je sens l’automne d’ici !

les touches finales:

J’avais aussi acheté de toutes petites courges (cela ne coûte vraiment pas cher et c’est réutilisable en décoration d’intérieur après le dîner, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous) que j’ai également disposées tout autour du dessous de plat.

Bien évidemment, j’ai agrémenté le tout de bougies délicatement teintées et parfumées, réalisées à la maison dans des pots de yaourt en verre.

Vous ne le croirez peut-être pas mais en mettant le couvert j’ai trouvé que cela manquait en fin de compte un peu de volume. Comme quoi entre ce qu’on imagine et ce qu’on réalise parfois on peut se retrouver avec un léger décalage. J’ai donc pris de jolis accessoires que j’ai tout simplement trouvés dans ma chambre et dans la cuisine: de petits livres anciens, des bougeoirs supplémentaires, des caramels faits maison emballés dans du papier doré et pour finir trois succulentes entourées de toile de jute, pour un résultat chaleureux, coloré et avec le volume que je souhaitais:

 

Cette expérience a été une parfaite mise en oeuvre des principes qui animent Lily dans la Vallée, autrement dit spontanéité, récupération ou détournement des objets qui peuplent notre quotidien.

J’espère que cela vous a plu. Si vous avez des questions n’hésitez pas à me les poser dans les commentaires et à bientôt!

DIY Pochettes Cadeaux

Ayant décidé d’assumer mes nombreuses passions, je vais aujourd’hui encore plus loin en préparant des pochettes cadeaux pour mes invités dans le cadre de mon dîner « Automne ». Je vous rassure, cela reste très modeste : de petites friandises maison ou bien un accessoire réalisé en plastique fou… Comme on le dit souvent: c’est l’intention qui compte.

De mon point de vue cela constitue un vrai petit plus, cela me fait plaisir et surtout c’est un accessoire supplémentaire pour habiller la table.

Du coup, comme je suis obsédée par l’idée de tout faire moi-même et de récupérer le plus possible, j’ai jeté pour cette fois mon dévolu sur de petites pochettes réalisées à partir de rouleaux de papier toilette.

Bon d’accord, ça ne vend pas forcément de rêve mais regardez le résultat après quelques touches de customisation :

 

 

Pour réaliser ces jolies pochettes j’ai utilisé :

  • Des rouleaux de papier toilette
  • Du papier de type papier japonais washi, ici du papier de la créatrice Adeline Klam acheté au salon CSF l’année dernière.
  • De la colle blanche
  • Des ciseaux
  • Du raphia, du ruban ou de la cordelette
  • Un plioir si vous en avez à disposition

 

Pour commencer, prenez votre rouleau et aplatissez-le bien.  Ici, j’aime utiliser le plioir car cela permet de faire une pliure nette sans vous abîmer les doigts.

 

 

En vous aidant d’un rapporteur ou d’un objet de forme cylindrique, découpée à chaque extrémité une forme arrondie, comme ceci :

 

Pour décorer le rouleau, étalez de la colle blanche au pinceau sur la surface et recouvrez de papier.

Laissez de côté pour que cela sèche bien et répétez l’opération pour chaque rouleau jusqu’à obtenir le nombre souhaité.

Ensuite, prenez un rouleau, appuyez sur les bords afin de lui redonner du volume, puis, au niveau des extrémités, appuyez sur chaque bord pour créer une pliure :

 

 

Voilà !! Vos pochettes cadeaux sont prêtes ! Il ne vous reste plus qu’à y glisser une petite friandise ou un petit cadeau et les entourer de ruban, cordelette ou autre afin de les fermer.